Nos actions

Voyage en Irak : une aventure à la rencontre des minorités d’irak

Début Mai 2018, deux membres de notre association, Serge Kayser et Edouard Wild, sont partis une semaine en Irak pour se rendre compte sur place de la situation actuelle des jeunes que nous soutenons et de l’avancé des travaux du bâtiment de la Maison de la Miséricorde. Voici leur témoignage : « Nous sommes des êtres humains, nous avons chacun de nous un rôle à jouer sur terre. Persuadé d’avoir à participer d’une façon personnelle à ce vaste projet qui nous dépasse, notre

Soutien scolaire aux enfants de la diaspora strasbourgeoise

2016 / 2018 Aider les jeunes de la diaspora strasbourgeoise scolarisés principalement à la Doctrine Chrétienne de Strasbourg et au Lycée Hôtelier Charles de Foucault de Schiltigheim. Nous préférons enraciner les jeunes en Irak mais chacun est libre, et ceux qui viennent chez nous doivent également être accueillis. Dès 2016, nous avons assuré le financement des études de 13 jeunes scolarisés en primaire et en secondaire. Leurs résultats scolaires sont excellents et c’est un signe très positif pour l’insertion de ces jeunes

Parrainage d’étudiantes et d’étudiants en architecture et ingénierie

Pour la première fois, en 2016, nous avons financé l’hébergement de 50 étudiants pour un budget global de 100 000 €. Cette somme a été récoltée grâce à nos actions en Alsace et en Suisse et mise à disposition de Mgr Yousif Thomas Mirkis qui en a assuré la gestion.Cet argent lui a permis de louer des maisons, de les équiper et de les meubler, de façon à héberger d’une part des étudiants et d’autre part des étudiantes. Ils ou elles sont

Un cabinet dentaire pour les réfugiés de Kirkuk

Début 2016, la construction et l’équipement d’un cabinet dentaire ont été menés à bien, grâce aux fonds propres de l’association. Ce cabinet, basé à Kirkuk, offre aujourd’hui aux déplacés-déracinés de Mossoul (2ème ville d’Irak restée 3 ans sous le joug djihadiste, libérée en juillet 2017) des soins dentaires gratuits prodigués par 3 dentistes Irakiens bénévoles, deux chrétiens et un musulman. Projet financé intégralement, coût : 35 000 €